Les conseils ciné de la rédaction pour le mois de septembre 2016

En cette nouvelle année scolaire, Jollies Magazine a décidé de changer quelques habitudes. Parmi celles-ci, les sorties ciné ne seront plus publiées sous forme hebdomadaire mais plutôt sous forme mensuelle. Ainsi, tous les premiers mercredis du mois, vous aurez droit aux conseils de la rédaction concernant les films qui sortent au cinéma pendant le mois. Ce mois-ci, trois thèmes ressortent le plus dans les nouveaux films. On vous laisse découvrir notre sélection pour le mois de septembre 2016.

La guerre

Qu’elle soit historique, bien plus récente ou encore contre la société de consommation, la guerre est un thème récurrent au cinéma. Voici quatre films qui sortent en septembre sur ce thème.

Frantz : Frantz est un soldat allemand mort pendant la Première Guerre mondiale. Sa femme, Anna, remarque qu’un homme français se rend régulièrement sur sa tombe. Un lien va se créer entre Anna (Paula Beer) et Adrien (Pierre Niney). Ils vont découvrir que Frantz les lie d’une manière inattendue et inextinguible. François Ozon réalise son seizième long-métrage de fiction, un film historique et romantique, en noir et blanc, encore une façon pour lui de se renouveler et de nous épater. En salle le 7 septembre 2016.

Voir du pays : L’armée, la guerre, les traumatismes, on laisse souvent ça aux Américains. Pourtant Delphine et Muriel Coulin ont voulu montrer que des Français sont au cœur de ces mêmes situations. La caméra suit un groupe de soldats revenus d’Afghanistan où ils ont vécu l’indicible. Un court séjour à Chypre est supposé leur permettre de déconnecter leur cerveau des choses qu’ils ont vécu et éviter les traumatismes. Cette étape, appelée « sas de décompression », est peut-être nécessaire mais est-elle réellement efficace ? Voir du pays a reçu le prix du scénario pour la catégorie Un certain regard au Festival de Cannes 2016. Pour voir ce que la rédaction en a pensé, c’est iciEn salle le 7 septembre 2016.

War Dogs : Les War dogs sont des hommes qui se font de l’argent dans l’industrie de la guerre. Le gouvernement des Etats-Unis a payé David et Efraim 300 millions de dollars pour leur acheter des armes afin de fournir l’armée américaine. Les voilà riches comme Crésus, prêts à risquer leur vie pour empocher encore plus d’argent grâce à leur business. L’ambiance est la même que dans les films précédents de Todd Phillips (Very Bad Trip, Limitless), grosses bagnoles, musique à fond, lunettes de soleil et filles en bikini. Jonah Hill et Miles Teller vont bombarder vos écrans à partir du 14 septembre.

Where to invade next : Michael Moore, le révolutionnaire moralisateur qui s’évertue à dénoncer les travers de son pays, les Etats-Unis, a encore frappé. Where to invade next a pour but de montrer quel type de politiques manquent à son pays pour le rendre « meilleur ». Tout y passe, du régime alimentaire, aux lois sur la drogue en passant par les congés payés, tout ce qui ne plait pas à Michael Moore (et à un bon nombre de personnes) est pointé du doigt. Tous les autres pays sont un exemple de valeur dans ce documentaire. Michael Moore a parcouru le monde pour ramener aux Etats-Unis les meilleurs aspects de chacun des pays. En salle le 14 septembre 2016.

La famille

Eternité : Trois générations s’entremêlent pour dépeindre la vie et les tourments des femmes du début du XXème siècle. Ce portrait de trois femmes à travers les âges, Audrey Tautou, Mélanie Laurent et Bérénice Béjo pourrait être les coulisses d’un tableau d’Auguste Renoir. Le risque de tomber dans un film à l’eau de rose se fait sentir… Une seule chose suffit pour savoir s’il en est ou non, aller voir ce film dans les salles à partir d’aujourd’hui. Pour voir ce que la rédaction en a pensé, c’est ici.

Juste la fin du monde : Deuxième prix consécutif du Grand Jury à Cannes pour Xavier Dolan, Juste la fin du monde donne des frissons rien qu’en regardant la bande-annonce. Des histoires de famille, des rires, des cris, des pleurs, la vie, la mort…l’humain. Xavier Dolan fait des films pour nous montrer ce qu’est l’humain, la personne, l’homme, la femme. Juste la fin du monde, avec son casting 100% français (Gaspard Ulliel, Vincent Cassel, Nathalie Baye, Marion Cotillard et Léa Seydoux), est une pièce de plus au puzzle  vibrant qu’est en train de construire Dolan. Pour voir ce que la rédaction en a pensé, c’est iciEn salle le 21 septembre 2016.

Radin ! : Dany Boon est François Gautier. François Gautier est radin. La moindre des économies est bonne à faire, dépenser le minimum d’argent est sa priorité. Lorsque sa fille débarque chez lui pour une durée indéterminée, ses résolutions pour consommer le moins possible sont mises à mal. En outre, il commence à s’intéresser à une femme, son côté radin, passera ou cassera ? Radin ! est une comédie légère et divertissante qui vous rappellera peut-être votre voisin, votre ex ou votre propriétaire… En salle le 28 septembre 2016.

L’amour et l’amitié mènent aux pires trahisons… et aux meilleures retrouvailles ?

Ben-Hur : Bon les péplums qui durent 3 heures et 30 minutes avec les musiques ultra-kitsch et les doublages à mourir de rire, on connait. Enfin… On a essayé de regarder plusieurs fois mais on n’a jamais vraiment tenu le coup. Eh bien les studios Paramount ont décidé de redonner un coup de jeune à ce genre de films trop méconnus du public d’aujourd’hui. Ben-Hur (57 ans après la première version) sort ce mercredi en 3D et avec Morgan Freeman (deux éléments nécessaires pour en faire un « film du XXIème siècle »). Si le nom vous dit vaguement quelque chose mais que finalement vous n’avez aucune idée de ce qui se trame derrière Ben-Hur (à part son char…) on vous en dit deux mots : Ben-Hur est un prince de Judée qui a été accusé par son frère adoptif d’avoir trahi sa patrie. Ce frère, Messala, l’a donc envoyé en galère pour devenir esclave. Quelques années plus tard, Ben-Hur retourne chez lui pour se venger de Messala qui l’a condamné injustement. Le premier Ben-Hur (qui date de 1959) avait reçu les Oscars de meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur acteur. Est-ce que la résurrection du prince justicier à la sauce 2016 et gros budget lui vaudra les mêmes récompenses ? En salle le 7 septembre 2016.

Victoria : Depuis que Virginie Efira enchaîne les films au cinéma, ils semblent un peu tous se ressembler. Entre 20 ans d’écart, Et ta sœur ou encore Un homme à la hauteur, l’actrice tourne en rond et s’enfonce dans un même genre de rôle. Ce genre de rôle est celui de la femme proche de la quarantaine qui commence à s’inquiéter pour sa vie sexuelle et sentimentale. Qu’elle ait envie d’un homme plus jeune, plus petit ou celui de sa sœur, tout se ressemble. Victoria ne paraît pas sortir de ce cercle vicieux où Virginie Efira n’est là que pour montrer que les femmes de cet âge ne pensent qu’au sexe ou/et à l’amour. Alors qu’elle veut certainement bien faire et que cette actrice a un talent indéniable, elle commence à projeter une image de la femme de moins en moins glorieuse… En salle le 14 septembre 2016.

Cézanne et moi : Zola et Cézanne, Guillaume et Guillaume, Canet et Gallienne… Une amitié intense et mouvementée entre un écrivain et un peintre au sommet des artistes français. Cézanne et moi, le nouveau film de Danièle Thompson (Fauteuils d’orchestre, Le Code a changé, La Bûche) regorge de poésie et d’amour. Cette réalisatrice de talent met en scène une histoire qui fera rêver les passionnés d’art et de littérature, les dessous d’une amitié qui a nourrit chacune de leurs œuvres. En salle le 21 septembre 2016.

La Danseuse : Loïe Fuller impressionne le Tout-Paris avec sa danse miraculeuse, novatrice et envoûtante. Lumière, voile et musique, tout se mêle pour créer du jamais-vu. Elle devient une sensation dans la capitale et tout le monde se l’arrache. Lorsque Isadora Duncan fait son apparition sur la scène, la mise change. Laquelle des deux artistes sera LA danseuse ? Un ballet virevoltant, une aventure entre amour, haine et admiration, La Danseuse a tout pour être époustouflant. Avec Soko, Gaspard Ulliel et Lily-Rose Depp, en salle le 28 septembre.

Pauline THURIER

Crédit photo à la une : Wikimedia
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s