Deauville : Captain Fantastic enflamme, Certain Women désarçonne

Le 42 ème festival du cinéma américain de Deauville a ouvert vendredi dernier. Quatorze films en compétition, parmi eux, Captain Fantastic et Certain Women qui avaient attiré notre attention il y a quelques jours. Pour juger ces films en avant-première, Jollies s’est rendu au Centre International de Deauville, là où les peoples aiment parader non loin de l’Hôtel Normandie. Ces deux films ont-ils une chance de remporter le prix du jury ou le prix du public, tous deux décernés ce week-end ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Matt Ross présentant son film Captain Fantastic le 2 septembre devant le public du Centre International de Deauville lors de la première projection.  ©InèsLombarteix

Captain Fantastic de Matt Ross

Résumé : Captain Fantastic est un père de famille particulier. Il décide avec sa femme de partir vivre dans une forêt en haute montagne accompagnés de leurs enfants pour les élever loin de la société de consommation américaine. Ils apprennent à se battre, à chasser, en bref à vivre de la nature. Malheureusement, ce mode de vie est remis en question lorsque sa femme tombe malade. Il faut alors partir en ville, un monde sauvage et hostile.

Critique : Captain Fantastic rassemble tout ce qui fait un excellent film : des acteurs talentueux avec notamment la prestation de Viggo Mortensen dans le rôle principal, un scénario dynamique, humoristique et émouvant, qui permet aussi de  remettre en question notre mode de vie, ainsi qu’une réalisation et une bande-son de grande qualité !
Le public a été très réceptif, avec notamment des éclats de rire et une longue ovation pour le réalisateur Matt Ross présent au milieu de la salle.

En bref, ce film a de grandes chances de remporter le prix du public !

Certain Women de Kelly Reichardt

Résumé : Le quotidien de trois femmes dans une ville américaine (pas grand chose à dire de plus).

Critique : Une chose est sûre, Certain Women n’aura pas le prix du public ! Les films de Kelly Richardt sont assez peu appréciés mais remportent souvent un franc succès du côté des spécialistes du 7ème art. En effet, filmer des personnages en s’attachant aux détails du quotidien de leur vie de femme avec subtilité n’est pas donné à tout le monde ! La réalisation est bien orchestrée mais le scénario est dépourvu d’action et de suspense, ce qui est rédhibitoire pour le public. En sortant de la salle, il était fréquent d’entendre : « Je ne sais pas vraiment si j’ai aimé ou non le film… »  ou encore « Je me suis ennuyé ».

En bref, une prouesse esthétique et technique pour Kelly Richard mais un scenario saccadé et dépourvu d’histoire qui ne séduit pas les amateurs d’action et d’émotion.

Maintenant que vous connaissez nos pronostics, attendons la décision des juges et du public ce week-end !

Inès LOMBARTEIX

Crédit image à la une : Inès Lombarteix
Publicités

3 réflexions sur “Deauville : Captain Fantastic enflamme, Certain Women désarçonne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s