COUCHSURFING : Et pourquoi pas ?

Voyager, ça fait rêver… Mais comment se loger et rencontrer des locaux à moindre coût ? Jollies magazine a testé pour vous le COUCHSURFING.

Il y a souvent ce gars ou cette fille croisé(e) à une soirée, qui nous raconte ses multiples voyages, à rendre jaloux n’importe quel néo-aventurier. Et on se prend alors à rêver… puisqu’il/elle l’a fait, pourquoi pas moi ? Mais la réalité du terrain n’est jamais loin, et on se dit qu’un voyage comme ça, ça doit coûter bonbon… Et comment se loger ? L’hôtel ? Souvent cher et trop impersonnel. L’auberge de jeunesse ? Convivial, mais pas forcément facile de dormir, bercé par les ronflements de ses voisins de dortoirs. Le camping ? Economique, mais parfois inconfortable. Pendant que nos pensées vagabondent, notre interlocuteur continue son récit. Et prononce tout d’un coup un mot étrange, nous tirant de notre rêverie : COUCHSURFING.

COUCHSURFING, Kézako ?

Couchsurfing, c’est une large communauté (déjà plus de 4 millions de membres !) d’origines et de cultures variées, partageant des valeurs communes liées au voyage et à l’accueil de l’autre. Sur cette plateforme, on peut envoyer des demandes d’hébergement, mais aussi proposer d’accueillir des voyageurs, ou encore participer à des rencontres et prendre part à des forums sur des sujets variés.

Couchsurfing, c’est des rencontres inattendues, un tas d’amis qu’on ne connaît pas encore, comme le dit bien l’annonce sur le site « You have friends all over the world ».

Couchsurfing, c’est voyager différemment, sortir de sa zone de confort en atterrissant chez des gens qu’on ne connaissait pas la minute d’avant, mais qui ont accepté volontiers de partager leur toit, voire parfois même le repas.

Couchsurfing, c’est l’opportunité de voyager toute l’année depuis chez soi, en ouvrant sa porte à des Américains ou Japonais, Français ou Suédois, bref, à des citoyens du monde.

Sans titre
Couchsurfing en Suède – @Léanne Grevillot

 

 

En pratique, comment ça marche ?

Couchsurfing, c’est un site gratuit, il suffit de s’y inscrire et de prendre le temps de compléter un profil qui nous ressemble.

Mais Couchsurfing, ce n’est pas un hôtel ou un Airbnb gratuit ; on donne aussi en retour. Il y a toujours un échange, certes non financier, mais qui peut prendre de multiples formes : une écoute attentive, un petit cadeau local de chez soi, la préparation du repas pour ses hôtes, … La créativité n’a pas de limite !

IMG_8473
Petit déjeuner chez un hôte danois – @Léanne Grevillot

Et… c’est pas un peu risqué, cette affaire-là ?

 Comme pour tout, le risque 0 n’existe pas… Mais après tout, Vivre, c’est un risque que l’on prend volontiers, en se levant chaque matin ! Nous vous conseillons de suivre ces 2 petits conseils :

  1. Toujours prendre le temps de lire le profil de la personne chez qui on demande à être logé ou qu’on va accueillir. S’il y a des mentions du genre « Filles seulement », c’est simple : Next ! Le profil des couchsurfers donne pas mal d’indications… d’où l’intérêt de bien remplir le sien !
  2. Se fier à son ressenti : c’est comme dans la vie, certaines personnes nous inspirent confiance d’emblée et d’autres moins, sans qu’on arrive à expliquer pourquoi. On peut par exemple choisir de loger en couchsurfing chez une dame, en France… rien de très exotique, mais cela peut s’avérer une être une très belle expérience ! Il est aussi possible de séjourner chez des Indiens en Laponie (si si !), de découvrir Copenhague grâce à des Danois connaissant la ville et ses recoins, accueillir des jeunes Américains venus tester le « french lifestyle », … et bien d’autres.

A chaque fois, la rencontre est surprenante, belle, intense. Alors, on s’inscrit ?

Léanne GREVILLOT

Une réflexion sur “COUCHSURFING : Et pourquoi pas ?

  1. Je n’ai testé le couch surfing qu’une seule fois, mais c’était génial ! Ma coloc et moi avions besoin d’un logement sur Birmingham pour une nuit, et nous étions tombées sur un mec adorable. Il respirait la confiance, à tel point que quand il a dû partir pour une soirée qu’il avait oubliée, il nous a laissé les clés de son appart, en nous disant de profiter de l’espace et de faire ce que bon nous semblait. Et au petit matin, on avait passé un super moment à faire des jeux de cartes. Un très bon souvenir qui me conforte dans l’idée que le couchsurfing, c’est vraiment chouette ! xx

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s