Vis ma vie d’arachnophobe

Comme beaucoup, je suis arachnophobe, j’ai la peur incontrôlée et irrationnelle des araignées. Selon sanctus Wikipedia : « L’arachnophobie est l’une des phobies spécifiques les plus répandues au monde et certaines statistiques démontrent ce symptôme chez 50 % des femmes et 10 % des hommes. » Mais comment réagir lorsqu’on croise une de ces bébêtes à huit pattes ?

On réagit tous différemment dans ce cas, et parfois on n’a pas la même réaction devant telle ou telle taille d’araignée, mais gardez à l’esprit que si pour ceux qui n’en ont pas peur elles paraissent inoffensives, pour nous, arachnophobes elles paraissent immenses, même quand elle sont petites, on les voit toujours plus grandes. Elles nous semblent extrêmement terrifiantes, redoutables et on pourrait presque penser qu’elles nous en veulent personnellement. Oui, oui, elles ont sans doute aussi peur que nous, mais irrationnellement nous pouvons parfois penser qu’elles sont là pour nous enquiquiner voir qu’elles planifient de nous tomber dessus et de nous attaquer.

Voici un panel non exhaustif des réactions possibles devant la dite grosse bébête affreuse, certaines ne sont pas incompatibles entre elles ou peuvent être réalisées étape par étapes:

  • La réaction « Petrificus totalus »

Cela consiste en la pétrification de l’individu. C’est lorsque qu’on est totalement bloqué devant l’insecte. Impossible de faire le moindre mouvement, impossible d’appeler à l’aide. Cela peut s’accompagner dans des cas les plus extrêmes de larmes et d’angoisse.

pétrifié
Crédit photo: quizz.bizz
  • La réaction »Tous les cris les SOS »

Réaction assez fréquente, il s’agit d’hurler à la vision de l’araignée. En général ça va par étapes:

1) Le cri qui arrache les poumons, le cri strident comme la nana qui se fait massacrer dans la douche dans Psychose.

2) L’appel au secours : « Maman (ou papa, ou le prénom de l’adjuvant le plus proche ) une araignée ! »

3) Le cri de panique si l’araignée s’aventure sur votre chevelure ou votre corps (et ce, peut importe sa taille) : « Enlève-la moi, enlève-la moi ! »

4) Les petits pleurs accompagné de cris/gémissement de panique jusqu’à la délivrance de l’adjuvant ou jusqu’à la fuite de l’araignée et la récupération de calme.

Screaming
Crédit photo: glee.wikia.com
  • La réaction « Massacre à la chaussure »

Les plus téméraires d’entre nous, arrivent à s’armer d’une chaussure, ou d’un objet assez lourd pour écraser la bête, plus la peur est grande plus l’objet est lourd : « Faut pas que j’la rate sinon j’suis morte ! » Il faut pouvoir l’écraser en une fois, sinon elle se mettra à bouger de façon plus ou moins rapide et là c’est la panique assurée. Mais parmi nous se trouvent de vrais warriors, qui eux n’ont pas peur de courir après elle, la chaussure à la main.

"et zbam !"
L’araignée est cette personne à droite. Crédit photo : indorm.forum2ouf.com
  • La réaction « Ninja »

Quand on est seul, ou que l’on ne veut pas faire appel à quelqu’un pour nous aider, mais qu’on n’est pas assez téméraire pour écraser cet insecte, mais que l’on a besoin d’affaire dans la pièce, cette technique est idéale. Elle consiste à se faufiler dans la pièce où l’araignée se trouve, et à prendre les objets nécessaires mais attention, l’arachnophobe a toujours un regard rivé sur la bête et repère ce dont il a besoin. Là, il planifie sa mission : « Ok je dois me rendre dans le fond gauche, passer devant le meuble, récupérer mes clés de voiture, mes papiers et repartir. » Il calcule ses gestes de façon à être le plus rapide et le plus efficace sans déranger l’araignée. Oui oui, comme s’il s’agissait d’un garde dans Mission Impossible. S’il disposait de cordages, de harnais il n’hésiterait pas à s’en servir. Tout en regardant son ennemi, il se fait discret, rapide, prend tout ce dont il a besoin repart et condamne la pièce en question jusqu’à l’arrivée des secours.

ninja-cat
Crédit photo: gipsoup.com
  • La réaction « Ghost Buster »

Quand la seule solution pour se débarrasser de l’araignée consiste à l’aspirer avec un aspirateur, là l’arachnophobe se transforme en Ghost Buster. Il l’aspire vigoureusement, d’un geste précis, ne peut la rater et n’hésite pas à aspirer d’autres choses pour la bloquer au fond du sac et éviter qu’elle ne ressorte. Certains n’osent même plus être dans la même pièce que l’aspirateur, au cas où elle ne ressorte (ce qui est presque impossible à moins qu’elle ne soit petite). Certains adjuvants n’hésitent pas à utiliser cette technique même lorsqu’ils n’ont pas peur pour aider leur ami en détresse.

ghost buster
Quand on flippe l’aspirateur dans le dos. Crédit photo: fod4.com
  • La réaction « Parano »

A chaque vue d’une tâche noire, c’est le stress, la panique. Oui; tout peut très vite être une araignée. Il faut savoir que l’arachnophobe voit l’araignée avant les autres. A la vue d’une tâche suspecte, il scrute les moindres détails, au taquet, prêt à réagir. Mais cette réaction peut survenir après la vision d’une araignée, une fois qu’il en a vu une, il analyse chaque détail de chaque pièce pour être sûr qu’il n’y a pas une copine à la bébête vue précédemment cachée dans les parages. Il peut s’agir aussi d’analyser chaque pièce avant d’entrer pour être sur qu’il n’y ait pas d’araignée ou d’analyser la chambre en détail fouillant les moindres recoins sombres pour être sûr de dormir tranquille sans l’attaque d’une ennemie à huit pattes.

las_vegas_parano
« Jte jure j’en ai vu une par là. » Crédit photo : movieslayer.com
  • La réaction « L’appel à un ami »

Quand on est seul face au cauchemar, il est difficile d’agir, parfois l’arachnophobe est seul à la maison ou à un étage différent. Il envoie parfois un sms à son adjuvant le plus proche pour obtenir de l’aide. Il peut même se réfugier dans un coin pour appeler à l’aide comme si l’insecte ne devait surtout pas entendre, au cas où il userait d’un stratagème pour contrer l’attaque. Il arrive aussi que l’arachnophobe soit seul, et n’ai pas d’autre choix que d’inviter un ami à la maison pour l’aider. Soit il est honnête et demande de l’aide, mais mettez vous à la place de cet ami : faire la route exprès pour une araignée, non merci. Alors il arrive que l’arachnophobe ruse : il appelle un ami l’invite à boire une bière et une fois son ami installé pépère la binouse à la main : « Au fait, tu pourrais tuer l’araignée qui est là s’il te plaît ? » 

calling
Crédit photo : giphy.com
  • La réaction « Fuyez pauvre fous ! »

L’araignée peut faire tellement peur que la seule réaction possible est la fuite. Battre en retraite est parfois nécessaire pour gagner une bataille ! Soit il s’agit d’une fuite et d’une condamnation de la pièce, soit d’une fuite plus appel au secours, soit d’une fuite en attendant de s’armer et de revenir attaquer l’ennemi.

fuyez pauvres fous
Crédit photo: forum.sfr.fr
  • La réaction « Le négociateur »

L’arachnophobe peut aussi prendre son courage à deux mains et cohabiter avec l’araignée, bien sûr il n’est pas rassuré, mais peut mettre sa peur de côté lors d’un moment. Par exemple l’araignée est petite et est niché tout en haut du plafond dans le coin de la douche, là l’arachnophobe peut négocier : « Ok je vais prendre ma douche, tu ne bouges pas, si tu bouges tu es morte. » Le négociateur peut ainsi négocier une partie de la pièce afin de cohabiter un moment.

le négociateur
Crédit photo : topyaps.com
  • La réaction « Genre j’te fais croire qu’on est potes »

L’arachnophobe arrive parfois à canaliser sa peur, et prendre sur lui, dans des cas extrêmes, il peut faire croire qu’il est ami avec cet insecte. « Salut Jean-Jacques, ça roule ? Je vais prendre une douche, donc décale toi un peu, voilà merci, comme tu m’attaques pas, j’t’aime bien. » Souvent cette réaction est face à une petite araignée. La phase amicale ne dure jamais très longtemps, il suffit que la bestiole bouge et le sentiment de trahison apparaît : « Jean-Jaques !! T’as bougé, tu m’as trahi. » Et là on sort la hache de guerre. Souvent l’arachnophobe essaie de se convaincre qu’il peut battre sa peur, mais c’est rarement efficace.

we-re-friend
Crédit photo: health.com
  • La réaction « Exterminateur à l’aérosol »

L’agression à la chaussure ou à l’aspirateur peut être difficile à réaliser, la distance entre la bébête et l’agresseur est relativement faible. La technique de l’aérosol permet à l’arachnophobe d’avoir une distance entre lui et l’araignée plus grande. Soit il arrive à vaporiser directement dessus, soit il vaporise la pièce et la condamne pendant un moment le temps que le produit agisse. En général il a la main lourde et ce n’est pas toujours le plus efficace.

Sheldon spraying
Crédit photo : popkey.com
  • La réaction « Pique une crise, pique une crise de nerf »

Parfois la peur est tellement intense, que l’arachnophobe se transforme en furie, hurle et est saisi d’une terrible panique. Là il grimpe sur une chaise si l’insecte est au sol, tout en continuant d’hurler. Il hurle pendant toutes les interactions avec l’araignée qu’il soit téméraire et cherche à l’écraser ou pendant que l’adjuvant arrive. Pour lui, sa vie est en danger, c’est une réaction extrême.

mad
Crédit photo : giphy.com
  • La réaction « Le chat démerde-toi »

Certains d’entre nous avons la chance d’avoir un félin à la maison. Là l’arachnophobe peut être sauvé par son chat. Soit c’est génial, le chat est dans la pièce et se charge de tuer l’araignée et de la manger pour faire disparaître le corps. Soit le chat joue avec avant, et là, vaut mieux ne pas être dans les parages. Il peut même l’offrir en récompense, mais là il vaut mieux surveiller les chaussures ou attention à l’endroit où il ramène ses trophées, on n’est jamais à l’abri de mauvaises surprises. Mais si le chat n’est pas dans la même pièce, l’arachnophobe peut mettre son chat juste devant la bébête et attendre que le félin soit intrigué et cherche à s’en débarrasser. Parfois ça peut faire pire que mieux, le chat jouant avec la bestiole peut l’envoyer dans la direction de l’arachnophobe. Attention le chat est parfois aussi poltron que le maître et n’est d’aucune utilité. Il miaulera et se planquera dans un coin !

cat hunting
Crédit photo: Tumblr.com
  • La réaction « Condamnation de la pièce »

Lorsque l’on est seul, il est parfois plus facile de condamner la pièce en attendant que quelqu’un puisse nous aider.

Knock Knock
Crédit photo : giphy.com

 

Ce panel n’est pas exhaustif, il existe d’autre réactions possibles. Rappelez-vous qu’une araignée adore les endroits sombres, humides et chauds. La meilleures solution est donc d’éviter de posséder des coins comme ceux-ci  à la maison. Il existe des répulsifs contre elles. Mais n’oubliez pas que certains sont très utiles contre les autres insectes, et qu’elles ont tout aussi peur de nous que nous avons peur d’elles. Le mieux est de les mettre à l’extérieur plutôt que de les tuer. Quand on en est capable, c’est mieux de ne pas les tuer.

L’arachnophobie touche beaucoup de personne en France et dans le monde. Non-arachnophobes, comprenez vous notre calvaire au quotidien ? Arachnophobes, quelle est votre réaction ?

Albane JERSOL

Publicités

2 réflexions sur “Vis ma vie d’arachnophobe

  1. Je suis contre l’attaque à la chaussure. Témoignage : il etait une fois, un beau jour d’été sur une route de campagne (oui en extérieur, c’est deja mieux), j’ai croisé une belle araignée avec une amie. Une de celles qui ont un abdomen plutôt proéminent. Mon amie l’a écrasée avec son pied, et là HORREUR ! L’araignée était enceinte (ou quelque chose comme ça) et tous ses bébés araignées se sont mis à courir dans toutes les directions. Ils étaient certainement inoffensifs mais tellement nombreux… Voila pourquoi il ne faut pas écraser les araignées.

    J'aime

  2. Ahah j’ai bien rit, et je me reconnais dans presque tous les types d’arachnophobes, je dois être à un stade très avancé ! Parfois j’essaye de me persuader que je n’ai pas peur, (technique du genre j’te fais croire qu’on est pote) mais au moindre mouvement de la petite bête, c’est plus fort que moi, j’ai hyper peur ! Et le problème c’est que ce n’est pas qu’avec les araignées, c’est pareil avec les insectes dès qu’ils dépassent la taille d’une mouche (sauf les papillons, à la limite ça va, même si franchement de près c’est moche), et le pire c’est quand ils font du bruit en volant ! Dans ces moments je me dis presque qu’en fait les araignées ça va, mais après j’en revois une et … en fait non :p

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s