Badinter et l’Arabie Saoudite liés par la com’

« Chabada bada, chabada bada… » Il y a comme un parfum de romantisme dans l’air. Mais cette fois il n’est pas question de Roméo et Juliette ni d’Angela et François mais bien de Badinter et des saoudiens !

  • Elisabeth Badinter et le groupe Publicis

Elisabeth Badinter, philosophe et féministe est membre du conseil de surveillance du groupe Publicis. Bon déjà là, on se dit : mauvais. Parce que, toutes les féministes savent que, par essence, la pub est sexiste. Mais soit, cela fait une trentaine d’années qu’elle est dans le groupe puisque c’est Papa Marcel qui l’a créé, donc, avec les années, on s’y est habitué. Même si c’est vrai qu’on a du mal à comprendre comment un groupe, en partie propriété de Mme Badinter, accepte que le Directoire de 4 membres compte seulement 25% de femmes.

  • Publicis, un groupe qui rapporte

Publicis ne vous dis rien ? Pourtant vous voyez leurs pubs tous les jours : PMU, CIC, Tefal, Heineken, Renault, etc.  La boîte de Papa, 3ème plus grand groupe publicitaire au monde, rapporte pas mal et permet à notre féministe convaincue de faire partie des 50 plus grandes fortunes de France.

  • Badinter, Publicis et l’Arabie Saoudite

Et voilà qu’il y a peu, Publicis, groupe dont Mme Badinter est la principale actionnaire, s’est vue assigner le rôle de chargé de com’ de l’Arabie Saoudite. Alors pourquoi dire non à une telle aubaine ? Peut-être par principe ? Eh bien… non! Elisabeth  et son groupe vont relever le défi : faire plus de « pépettes » à la boîte au pays des princes saoudiens en mettant un voile sur les violences physiques et psychologiques faites aux femmes.

Alors, chez Jollies on a un peu l’impression que pour Elisabeth c’est : « faites ce que je dis mais pas ce que je fais. » Parce que, le fait est qu’à de nombreuses reprises, elle a fait parler d’elle en critiquant le manque de droits des femmes en Arabie Saoudite, notamment en s’insurgeant, contre le port du voile et la mode islamique qui arrive en Europe. Bien que la situation prouve l’hypocrisie de la philosophe, le nouveau contrat de Publicis avec l’Arabie Saoudite est légèrement passé inaperçu dans les médias…

  • Publicis, un groupe sexiste, comme les autres

Mais souvenez-vous que Publicis, comme l’explique son site internet, respecte les Droits de l’Homme. Et si vous en doutez, rappelez-vous que les pubs de Publicis ne sont pas sexistes, elles sont humoristiques (dixit Badinter) !

Alors, mesdames et messieurs les féministes, détendez-vous, les publicités suivantes ne sont pas à prendre au sérieux, elles sont simplement drôles ! Jollies a même retrouvé sur les sites de ces marques les explications qui les accompagnent. Florilège de publicités de 2003 à 2015.

« Badabulle se met du côté des parents avec sa nouvelle campagne signée Publicis Conseil pour son Baby Online Vidéo Slim avec écran digital. Le bonheur d’être parents est parfois source d’inquiétude, de stress et de don de soi, mais être parents ne signifie pas forcément la fin de la vie de couple. »

 » Pariez spOt, c’est un peu le pari hippique pour les nuls. Créé en 2001 par le PMU pour permettre aux novices de parier sans se prendre la tête entre les chevaux et les pronostics, la formule spOt revient en campagne dès aujourd’hui avec l’agence Publicis Conseil. « 

Donc, nous chez Jollies, on se pose une question assez simple : à quoi va ressembler la com’ de l’Arabie Saoudite made in Publicis ?

Claire JEANTILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s