Au cœur de Séville

La rédaction de Jollies Magazine vous fait découvrir Séville, son architecture, ses traditions, ses quartiers où il fait bon vivre et sa bonne humeur ! Nous avons consacré une journée à la découverte de cette ville magnifique et riche d’un patrimoine artistique.

 

Devenue le centre culturel, politique et économique de l’Andalousie, c’est une place privilégiée qu’occupe Séville dans l’histoire du pays, le témoignage d’un passé prestigieux. Née au bord du Guadalquivir, Séville est liée depuis toujours aux activités du port fluvial. Mais l’histoire de cette ville est marquée par la découverte de l’Amérique en 1492 par Christophe Colomb. En effet, à cette époque Séville possède le monopole du commerce avec l’Amérique et représente le point central des expéditions à destination du nouveau continent. Séville est alors l’une des villes les plus riches d’Espagne et devient la ville commerçante la plus cosmopolite d’Europe.

Notre découverte de la ville fut rythmée par la feria d’avril. La ferveur populaire autour de l’évènement nous amène donc à la plaza de toros de la Real Maestranza : les arènes de Séville. Achevées après 120 ans de construction, les arènes sont l’un des monuments les plus visités de la ville. Elles accueillent les corridas d’avril à octobre, c’est pourquoi le mois d’avril est certainement le plus propice à la découverte des traditions culturelles de la ville. C’est à cette époque que vous pourrez vivre un rendez-vous incontournable aux côtés des Sévillans et voir ces derniers vêtus de leurs costumes typiques andalous.

DSC_0511
Arènes de la Real Maestranza de Caballeria  @manonvanpeene

Nous nous dirigeons au son des calèches vers l’incontournable place d’Espagne. Achevée après 14 ans de construction pour l’exposition ibéro-américaine de 1929, cette gigantesque place est un majestueux musée à ciel ouvert. Construite en arrondi et tournée vers le Guadalquivir et l’Amérique, elle symbolise l’Espagne accueillant ses anciennes colonies. Un palais fait de briques, de marbre et de céramiques peintes domine la place et les 48 bancs en azulejos font voyager le visiteur à travers l’histoire du pays. Laissez-vous guider par l’une des nombreuses barques permettant de longer la place au rythme du canal et admirez ce lieu emblématique de la ville qui méritera votre émerveillement le plus total.

Nous quittons la place d’Espagne et traversons le magnifique parc Maria Luisa. À l’heure où une pause s’impose, nous trouvons notre bonheur dans un petit restaurant de tapas situé Plaza de San Sebastian : la Casa Ricardo II. Dans un restaurant authentique comme celui-ci, nous optons évidemment pour les tapas du jour. En bref, bonne surprise.

Rassasiés par les spécialités espagnoles, nous rejoignons le quartier de Santa Cruz qui est certainement le plus typique et le plus représentatif de Séville. Appréciez les petites ruelles bordées d’orangers et levez les yeux afin de contempler l’architecture colorée typique de Séville. Malgré l’aspect touristique, le quartier historique de Santa Cruz conserve son authenticité et continue à être habité et fréquenté par les Sévillans. En vous perdant dans ce quartier, vous croiserez la route de nombreux bars et restaurants à l’abri des orangers, l’occasion de vous accorder une pause au coeur de la ville la plus chaude d’Europe. À deux pas de là, vous vous trouverez face à la plus grande cathédrale gothique du monde : la cathédrale Notre-Dame du Siège. Construite à l’emplacement d’une mosquée Almohade dans le but d’impressionner, elle est achevée en 1507. La Giralda, ancien minaret de la mosquée fut construite à l’image du minaret de la Koutoubia de Marrakech. Dominante au cœur du quartier historique, la cathédrale représente aujourd’hui l’un des symboles de Séville.

Notre chemin se poursuit par l’Avenue de la Constitution où les calèches qui remplacent les taxis vous feront admirer les immeubles au style oriental, et vous amèneront au Réal Alcazar. Construit au XVIIIème siècle, l’architecture de ce palais royal est à l’image de Séville : influencée par différentes cultures et civilisations. En effet, la civilisation arabe a eu un impact important sur la ville : le témoignage du talent de cette civilisation représente un hommage comme une source d’inspiration. Le palais est depuis plusieurs siècles une résidence royale, l’étage étant utilisé par la famille royale d’Espagne. Situés en plein coeur de Séville, les jardins de l’Alcazar encadrent le palais royal et sont un véritable havre de paix. Comptez 9,50€ et 2€ pour les étudiants afin de partir à la découverte de ce lieu majestueux.

En bref, prévoyez bien plus qu’une simple journée afin de découvrir pleinement les atouts de Séville. Riche d’une architecture arabo-andalouse, cette ville pleine de charme saura vous séduire. Un véritable coup de cœur !

Manon VANPEENE

Publicités

2 réflexions sur “Au cœur de Séville

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s