Berlin : 4 jours pour découvrir la capitale allemande

Berlin, ville marquée par l’Histoire, est aujourd’hui le vivier d’une culture hipster / underground / vegan / gay friendly… Bref, le cool de 2016. Nous avons pris quatre jours pour découvrir la capitale de l’Allemagne.

Les lieux incontournables

Berlin est une ville très étendue. On dit qu’elle serait neuf fois plus grande que Paris. Ainsi, même si on privilégie les visites pédestres pour découvrir les rues, les avenues et les paysages, il est indispensable d’avoir recours aux transports en commun pour visiter la capitale. Il existe de nombreux lieux et monuments qui construisent l’identité de Berlin. Voici ceux à ne pas louper.

IMG_3723
La porte de Brandebourg

Au bout de la grande avenue Unter den Linden, sur la Pariser Platz, se trouve la majestueuse Porte de Brandebourg. Alors que cette porte marquait auparavant la division de l’Allemagne, elle symbolise aujourd’hui sa réunification. Sa taille impressionnante est tout de même marquée par la sévérité et l’austérité de l’ancien régime communiste. Il en va de même pour la très large avenue Unter den Linden qui mène à la porte. Celle-ci est surplombée de bâtiments imposants du haut desquels des aigles en pierre nous surveillent sévèrement.

Après avoir passé cette porte, vous pouvez choisir entre vous diriger vers le Reichstag à droite ou le mémorial de l’Holocauste à gauche. Le Reichstag est le siège du Parlement allemand. La coupole transparente qui le domine est une métaphore pour l’ouverture et la transparence politiques, les valeurs chères aux Allemands. Si vous avez pris à gauche après la porte de Brandebourg, vous voilà devant le mémorial de l’Holocauste. Des stèles de béton de différentes tailles sont alignées et forment un labyrinthe inquiétant pour se souvenir du génocide des Juifs par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Sous ce monument, se trouve un centre d’information qui retrace l’histoire du régime nazi et des abominations qu’il a entrepris. Il y a aussi des témoignages des victimes des camps, trouvés dans des lettres ou des journaux intimes. Un peu plus loin dans ce bâtiment, il y a la salle des noms. Les noms de tous les Juifs assassinés défilent dans l’obscurité pendant qu’une voix lit une biographie de chacun. Il faudrait plusieurs années pour voir tous les noms défiler. Non loin de là (entre le mémorial et le Reichstag), se trouvent également un mémorial pour les tziganes et un pour les homosexuels tués pendant le génocide.

IMG_3728
Reichstag
IMG_3732
Mémorial de l’Holocauste

Si vous revenez sur vos pas sur la Unter den Linden, vous arriverez sur l’île aux Musées. Cette île, sur la Spree, située en plein cœur de Berlin, regroupe pas moins de cinq musées construits entre 1830 et 1930. Ceux-ci sont de très beaux palais qui rappellent la Grèce Antique. Logique, car les collections de ces musées sont essentiellement centrées sur l’Antiquité.

En levant la tête, vous apercevrez une très grande tour-antenne surmontée d’une boule… C’est la tour de la télévision. Elle vous guidera en direction de Alexanderplatz, la place commerçante de Berlin. Pour les shoppers, c’est à Alexanderplatz qu’il faut se rendre. Primark, H&M, C&A ou encore Galeria Kaufhof : vous trouverez forcément votre bonheur.

Prévoyez une bonne demi-journée pour visiter Postdamer Platz et ses alentours. Cette place a été complètement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale puis traversée par le Mur de Berlin en son milieu entre 1961 et 1989. Aujourd’hui, des bâtiments très neufs l’entourent tandis qu’une ligne de deux pavés au sol marque l’endroit où se trouvait le mur. Des parcelles du mur sont toujours visibles à plusieurs endroits sur la place, certaines joliment décorées par Thierry Noir (une figure phare du street art berlinois) alors que d’autres se voient affublées de milliers de chewing-gums mâchés par des touristes. Sur cette place, face au Mall of Berlin, vous trouverez le musée de l’espionnage allemand ainsi que celui de Salvador Dalì. Dans ce dernier, pas de montre molle ni de homard-téléphone, simplement des dessins, des illustrations d’histoire entre farfelu et dérangeant, à l’image de l’artiste espagnol.

IMG_3759

Checkpoint Charlie est un lieu incontournable de Berlin. Enfin surtout très touristique parce qu’il n’y a quasiment rien à voir. Une cabine en bois et un panneau témoignent d’un temps où Berlin était séparé. Cet ancrage historique frappe lorsqu’on les aperçoit mais… c’est une réplique. Tout ceci est gâché par les « gardes », des hommes déguisés en militaires américains des années 1960. IMG_3760Quand ceux-ci se couvrent de parapluies et se réchauffent avec des tasses en carton Starbucks, le charme est vite brisé. C’est dommage de voir qu’une ville historique fait semblant de raviver les souffrances d’antan pour attirer les touristes alors qu’elle n’en a pas vraiment besoin.

Enfin, le meilleur pour la fin. A la fin de la ligne U1, à l’arrêt Warschauer Strasse, à l’Est de Berlin, l’East Side Gallery s’étale sur 1,3 km. 1,3 km d’expression artistique sur le Mur de Berlin. Pour les plus sensibles à l’art contemporain, une émotion s’emparera très vite de vous. L’art a conquis le mur de façon à nous faire oublier qu’il a été synonyme de mort et de guerre. Ce mur est aujourd’hui vecteur de vie grâce à toutes ces fresques. Certaines sont protégées par une grille pour les protéger des tags des touristes, comme vous pouvez l’observer sur les photos ci-dessous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La cuisine

La découverte d’une culture passe en grande partie par la découverte de sa nourriture. Ainsi, vous vous devez de déguster un currywurst lors de votre voyage à Berlin. Une saucisse à la sauce curry accompagnée de frites que vous pourrez trouver aussi bien dans des petites échoppes dans les rues, à manger debout, que dans des restaurants pour un prix à faire saliver.

Un peu moins streetfood, mais tout aussi délicieux, nous vous conseillons le Schnitzel, une escalope viennoise, ou le rinder goulasch, un ragoût en sauce, tout cela accompagné des pâtes aux œufs : les spätzle. Nous avons dégusté cela non loin de la Postdamer Platz dans un restaurant type années 1920, le Joseph Roth Diele qui tient son nom d’un écrivain allemand.

Le streetart

Si vous partez à Berlin, vous ne pourrez pas louper les innombrables tags dans les rues. Ils sont partout. Ils font partie du décor. De temps en temps ces tags se transforment en véritables fresques pour donner vie aux murs de Berlin. N’oubliez pas de lever la tête pour les observer et voir la ville devenir un musée vivant.

 

Texte et crédit photo : Pauline THURIER

Publicités

2 réflexions sur “Berlin : 4 jours pour découvrir la capitale allemande

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s