Du S chez NewLook, du M chez H&M et du L chez Zara… Mais pourquoi ?

Qui n’a jamais dû essayer le même chemisier en trois tailles différentes avant de trouver le bon ? Osciller entre un 36 et un 42 selon les marques, c’est malheureusement très (trop ?) fréquent. Jollies vous livre aujourd’hui le pourquoi du comment de ce casse-tête.

Les différences de mensuration entre les marques…

D’après une récente enquête de 60 millions de consommateurs, on trouve parfois jusqu’à 8 cm d’écart entre des chemises de même taille qui proviennent de marques différentes. Pour en arriver à cette conclusion, le magazine a fait mesurer en laboratoire et essayer par le même homme et la même femme 8 chemisiers de femme, 8 chemises d’hommes,  8 jeans pour femme et pour homme. Pour des jeans de femme en 40, à priori tous de la même taille, 60 millions de consommateurs a relevé de nombreuses différences au niveau de l’entrejambe, des hanches et de la longueur. Pour les hommes, ce n’est pas mieux… La taille 42 n’est la même nulle part ! Le magazine montre cependant que les écarts les plus importants sont « constatés sur les chemises ». Du grand n’importe quoi donc ! D’autant plus que les vêtements bougent au bout de deux lavages/séchages, de quoi se perdre encore plus dans ce dédale de tailles…

Mais alors pourquoi ne faisons-nous pas la même taille dans toutes les enseignes ?

Il y a plusieurs raisons à cela. Pour commencer, il n’y a pas de véritable règle de concordance des tailles, ni de norme internationale selon l’Union Française des Industries de l’Habillement (UFIH). Chaque pays/marque est donc libre de fixer les normes qu’il/elle souhaite. En faisant cela, ils s’adaptent à leur clientèle et à leurs envies.

Pourtant, 60 millions de consommateurs explique qu’en France il existe bien ce qu’on appelle une « taille commerciale ». Cette dernière se calcule comme suit : ½ tour de taille + ½ tour de poitrine divisé par deux. Le résultat est arrondi au nombre entier pair le plus proche. Ainsi, si votre tour de poitrine est équivalent à 90 et votre tour de taille à 73cm, vous obtenez 40.75, soit une taille 40.

Mais toutes les marques ne respectent pas cette notion de taille commerciale et beaucoup d’entreprises trouvent un intérêt économique dans cette absence de norme établie.  Permettre à une marque de choisir librement les mensurations de ses vêtements, c’est lui donner les clefs pour amadouer au mieux sa clientèle.

le-vanity-size

Le Vanity Size, kézako ?

Chaque marque est alors libre de répondre aux demandes de ses clients en fixant des tailles qui leur seront les plus avantageuses possible. On parle alors du « Vanity Size ». Pour Lionel Maugain, journaliste pour 60 millions de consommateurs, le Vanity Size c’est « flatter la cliente, lui faire croire qu’elle fait du 38 alors que le vêtement qu’elle achète correspond en réalité à un étalon 40 ou 42. » Ainsi, les marques ont tout intérêt à tailler grand, puisque leurs clients se sentent valorisés, achètent et deviennent peu à peu des fidèles du magasin. Psychologiquement, on préfère acheter une robe en 38 qu’en 42, même si ce n’est pas notre « véritable taille ». En 2013, Forbes évoquait les conclusions d’une étude de l’Université du Michigan, selon laquelle rentrer dans une taille plus petite augmente l’estime de soi. On nous ment sur notre taille pour nous faire consommer, et ça marche !

Mais ce concept même du Vanity Size est parfois appliqué par les marques à l’intérieur même de leurs enseignes… Il arrive que deux vêtements de la même forme n’aient pas les mêmes mensurations. C’est du vécu pour l’une de nos Jollies qui a constaté une différence de longueur et largeur de manches entre deux manteaux Promod strictement identiques en taille 38.

Alors comment reconnaître ces magasins qui cherchent volontairement à tailler plus petit ? Rien de plus facile ! Ce sont ceux qui ont dans leurs rayons une abondance de XXS ou de 34. En effet, si les plus grandes tailles rétrécissent, il faut bien que les plus petites le fassent aussi.

L’expérience des Jollies

Chez Jollies Magazine, nous avons aussi voulu tenter l’expérience… Pour plusieurs d’entre nous, le verdict est sans équivoque. Il y a les marques qui taillent normalement, celles qui taillent petit et celles qui taillent grand. Pour une de nos Jollies, faire du 36 en top chez NewLook, du 38 chez H&M et du 40 chez Zara, c’est du vécu !

Pourtant, dans les différentes enquêtes que nous avons pu lire à ce sujet, Zara est toujours considérée comme une marque qui taille grand. Pour nous, c’est l’inverse. Si l’on considère les tailles d’H&M comme une référence, Zara taille bien plus petit. C’est également le cas pour les différentes marques du groupe espagnol Inditex (Stradivarius, Mango, Bershka…) qui proposent des vêtements dont les mensurations sont inférieures à notre moyenne. À l’opposé, Newlook semble tailler beaucoup plus grand et donc appliquer le Vanity Size.

Chez les hommes, on constate que H&M et Jules taillent plus petit que Célio ou Pull&Bear, qui ne flattent pas leurs clients.

Camille BRONCHART

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Du S chez NewLook, du M chez H&M et du L chez Zara… Mais pourquoi ?

  1. Quelle serait la juste taille, j’ai également entendu dire que H&M taillait grand, certes moins grand que NEW LOOK, mais tout de même. Et ZARA n’est pas non plus une référence. Apparement un des leader des bustes est actuellement entrain de redéfinir un barème des tailles en fonction de l’époque, car les tailles ont beaucoup évolué au fil des siècles. Des marques y auraient déjà eu accès – comme C&A – et offriraient des vêtements adaptés aux morphologies actuelles. En espérant que les autres marques que nous aimons tant s’y mettent à leur tour 😉

    Aimé par 1 personne

  2. oui je pensais à ça aussi justement (suite à mon message sur facebook) : quand j’ai essayé ma taille en marque Violetta de Mango (la ligne + size de la marque) je ne suis jamais rentré dans ma taille habituelle!! mais tu me rassures du coup en me disant que mango taille petit justement parce qu’effectivement pour la confiance en soi c’est pas le top du top ^^ mais sinon moi aussi la taille de référence c’est H&M ^^ c’est les seuls à avoir des tailles un temps soi peu « normales » par rapport à ma morpho!
    bisous!

    Aimé par 1 personne

    1. On est bien d’accord ! Les marques espagnoles, c’est vraiment pas très flatteur leur façon de tailler. Comme je te l’ai dit sur Facebook, je ne comprends pas comment 60 millions de consommateurs en a pu arriver à prouver que Zara taillait grand… Ils ont dû tomber sur la seule chemise plus grande que sa taille ahah
      Bisous :*

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s