Piercings : comment bien choisir votre perceur?

Avant de vous faire piercer, il y a des choses à savoir. Cet acte doit être réfléchi et non un coup de tête. Comment choisir votre perceur? Comment savoir s’il fait du bon travail? Comment savoir s’il respecte les règles d’hygiène strictes? Cet article est là pour répondre à vos questions.

Source : Foter.com

 

Avant tout, une petite histoire du piercing :

La pratique de la perforation du corps pour y insérer un bijou remonte déjà à l’époque du Néolithique (période préhistorique) en Afrique. À travers le temps, les techniques et les genres de piercings ont changé. En Égypte, des boucles d’oreilles en or étaient portées par les hommes de haut niveau social. Dans la Bible, on en parle pour les domestiques : le perçage d’oreilles était une marque d’esclavage. Les Grecques et Romaines arboraient des boucles d’oreilles et les écarteurs ont fait leur apparition chez les Guatémaltèques en -900. En Amérique, la perforation de la langue était populaire chez les Aztèques et Mayas lors des rituels. Celle-ci se faisait de manière provisoire. Pour marquer leur identité sociale élevée, ils avaient des piercings aux oreilles, nez et lèvre inférieure. Voilà pour la petite histoire du piercing, maintenant place aux réponses à vos questions.

Première étape, réfléchissez bien à l’endroit de votre corps qui va subir ce changement radical ! Certes, par la suite vous pourrez l’enlever mais il laissera tout de même une cicatrice.

Deuxième étape, choisissez chez qui vous allez vous faire percer. Mais comment? Demandez à des personnes qui sont déjà percées dans votre entourage, dans quel salon ils ont été, la qualité du perçage, la qualité du perceur (car oui, un perceur qui blablate aide à détourner votre attention si c’est la première fois), si l’hygiène est correcte… N’hésitez pas à visiter des salons, demandez à voir la salle de perçage, à demander comment ils stérilisent leurs instruments ou bien de la documentation s’ils en ont. S’ils disposent d’un site internet c’est encore mieux.

Troisième étape, si vous avez trouvé un bon perceur, demandez le prix ! Un prix bas ne veut pas forcément dire de mauvaise qualité. Sachez qu’il y a tout de même une somme à mettre, se faire percer pour 10€ c’est impossible, sauf si le perceur n’est pas de bonne qualité et ne suit pas les règles d’hygiène.

Quatrième étape, faites-vous percer ! Par rendez-vous ou de suite (c’est comme vous le voulez et tout dépend du perceur également). Vous devrez remplir une fiche avant de passer à l’acte. Si vous êtes mineur, il vous faut un accord parental et être accompagné d’un de vos parents ou de votre tuteur légal. Écoutez bien les conseils de votre perceur, s’il vend des produits de désinfection sur place, n’hésitez pas à les acheter ! En toute logique il vous demandera de repasser après la première phase de cicatrisation pour voir l’évolution de votre piercing.

Cependant, l’acte du perçage n’a pas un risque 0. Même si vous avez été chez un très bon perceur, il y a des risques de rejet ou d’infections ou bien même d’allergies, si vous ne faites pas attention. Au moindre problème, n’hésitez pas à aller directement chez votre médecin ou chez votre perceur qui vous dira quoi faire.

 Sylviane Dubois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s